Entete rectifiee
medailles-sportifs-39.fr

HISTORIQUE

De la Fédération 

1929 Le 4 mai, Gaston DOUMERGUE, président de la République, signe le décret de création de la Médaille d'Honneur de l'Education Physique. L'initiative en est due à Gaston ROUX, attaché de cabinet de Henry PATE, sous-secrétaire  d'Etat à l'Education Physique. Devant le développement des sports, celui-ci a proposé la création d'une médaille destinée à récompenser le dévouement à cette cause. Confirmation est faite le 3 août au Journal Officiel.
1932 Grâce à l'impulsion de René LEGRAIN-EIFFEL, l'Association des Médaillés de l'Education Physique est constituée et déclarée sous le n° 3759 du ministère du Travail et de la Prévoyance.
1939 La guerre oblige l'association à se mettre en sommeil pour une durée indéterminée.
1946 Création de la Médaille de l'Education Physique et des Sports par décret du 27 novembre, avec trois niveaux : bronze, argent et or.
1951 Un petit groupe d'amis se réunit à l'initiative de Gaston ROUX pour envisager la renaissance de l'association, sur de nouvelles bases. Henri SCHUMACHER accepte la présidence provisoire et le 17 avril l'Association Nationale des  Médaillés de l'Education Physique et des Sports (ANMEPS) est déclarée à la Préfecture de Police de Paris sous le n° 16-270. Des sections départementales sont alors créées.
1953 Sur proposition du président SCHUMACHER, la Caisse de Secours et de Prévoyance est créée lors de l'assemblée générale; elle trouve ses premiers fonds grâce à la générosité de quelques dirigeants et est ensuite alimentée par un  prélèvement de 10% sur les cotisations.
1954 L'ANMEPS est placée sous le haut patronage de Monsieur le Président de la République.
1956 Les démarches du bureau de l'ANMEPS aboutissent à la création de l'Ordre du Mérite Sportif avec trois grades: commandeur, officier, chevalier, et à l'institution de la Médaille d'Honneur de la Jeunesse et des Sports à un seul grade  (décret du Ministère de l'Education nationale du 6 juillet).
1958 L'association est reconnue d'utilité publique (décret du Ministère de l'Intérieur du 9 juillet).
1959 Par décret du 9 novembre, l'association s'appelle Association Nationale des membres du Mérite Sportif et des Médaillés de la Jeunesse et des Sports, avec le signe ANMEPS.
1963 Malgré les efforts des dirigeants, le 3 décembre, le gouvernement du général De Gaulle décide de supprimer 18 Ordres dont celui du Mérite Sportif, et crée l'Ordre national du Mérite. Dans l'optique de faire une acquisition, l'ANMEPS  approuve la création d'un Comité national de gestion de la maison de repos et de retraite du sportif.
1965 Roger MENARD, président du Racing-Club de France, successeur de Henry SCHUMACHER à la présidence,  réalise l'achat du château de Boisseron grâce à une aide financière du Secrétariat d'Etat chargé de la Jeunesse et des  Sports, de l'ANMEPS et de plusieurs organismes partenaires.
1968 L'association crée au château de Boisseron une maison de repos et de retraite destinée à accueillir les sportifs ayant besoin de repos et les anciens sportifs qui peuvent s'y installer pour des séjours plus longs. L'inauguration est  faite le 8 septembre en présence de Joseph Comiti, secrétaire d'Etat aux Sports, au cours de la 17è assemblée générale de l'ANMEPS. La gestion du château est confiée à la Mutuelle des Sports.
1969 Par décret n° 69-942 du 14 octobre, la Médaille de la Jeunesse et des Sports à trois échelons (bronze, argent et or) est créée, se substituant à la Médaille d'Honneur de la Jeunesse et des Sports, et fixant à 8-12-20 ans les  temps de services rendus avant distinction. Le décret est signé par le président Georges Pompidou, le premier ministre Jacques Chaban-Delmas et le secrétaire d'Etat chargé de la Jeunesse et des Sports Joseph Comiti. Est  également créé le Comité de la Médaille, auquel siège le président de l'ANMEPS.
1970 Par décret n° 70- 26 du 8 janvier, le contingent annuel de médailles est fixé à 6000.
1974 Création du « diplôme de lauréat sportif de l'ANMEPS ».
1986 La gestion du château de Boisseron est confiée à l'association Relais Soleil.
1988 Création de la Lettre de Félicitations pour services rendus à la cause de la Jeunesse et des Sports (instruction n° 88-112 du Secrétariat d'Etat, le 22 avril), le contingent étant le triple de la dotation en médaille de bronze.  L'Instruction est signée par Christian Bergelin, secrétaire d'Etat chargé de la Jeunesse et des Sports.
1991 Le 10 juillet, l'ANMEPS devient la Fédération Nationale des Médaillés de la Jeunesse et des Sports (FNMJS). Parution au Journal Officiel le 7 janvier 1992. Les titulaires de Lettres de Félicitations deviennent membres actifs.
1997 Au Congrès de St Jean de Luz, Jean GALLIOZ est élu président.
1998 Par arrêté du 20 juillet du ministère de l'Intérieur, la FNMJS devient la FFMJS: Fédération Française des Médaillés de la Jeunesse et des Sports. Un partenariat est signé avec la Fédération  Nationale du Sport en Milieu Rural.
1999 La FFMJS est agréée au FNDS (Fonds national pour le Développement du Sport).
2000 Tous les départements ont un CDMJS (Comité Départemental des Médaillés de la Jeunesse et des Sports), les régions un CRMJS. Le contingent annuel de médailles Jeunesse et Sports passe de 6000 à 8000, soit 5300 de bronze,  2000 d'argent et 700 d'or par décret n° 2000-543 du 16 juin (J.O. du 20 juin), à la suite d'une action commune menée par le CRMJS du Centre et la FFMJS. Le décret est signé Lionel Jospin, premier ministre, et Marie-George Buffet,  ministre de la Jeunesse et des Sports. Un partenariat est signé avec la Fédération Française Handisport.
2003 Le 31 mai, à Tours, l'assemblée générale extraordinaire de la FFMJS autorise le président Gallioz à signer l'acte de vente du château de Boisseron (oui unanime de 348 voix).
2004 Le 28 janvier, l'assemblée générale extraordinaire, tenue au CREPS de Châtenay-Malabry, adopte de nouveaux statuts précisant notamment que les 20 membres de l'Instance dirigeante fédérale sont élus pour 4 ans et que leur  mandat expire dans les 6 mois suivant les Jeux Olympiques d'été, au plus tard le 31 mars. Signature de l'acte de vente de Boisseron. Obtention de l'agrément de groupement sportif par le préfet de police de Paris le 30 novembre (n  ° 75 SVF 04 19).
2006 Obtention de l'agrément national de Jeunesse et d'Education Populaire, le 23 juin.
2009 Jean GALLIOZ se retirant, l'assemblée générale élective de Paris élit Michel CHAIGNE à la présidence.
2010 On estime qu'il y a en France 14 millions de licenciés sportifs et 3,5 millions de dirigeants bénévoles oeuvrant dans le cadre de la Jeunesse, des Sports et de la vie associative.
2011 Création du Challenge National du Jeune Bénévole récompensant les jeunes bénévoles de moins de 26 ans s’investissant pour leur club ou leur structure associative.
2012 Lancement du Challenge National de la Citoyenneté récompensant des individuels ou des groupes pour leurs actions citoyennes.
2013 Michel CHAIGNE quitte la Présidence de la Fédération à l’assemblée générale élective de Vernon - Election de Gérard DUROZOY.
Novembre 2013 : ouverture du nouveau site internet de la Fédération.
Le décret du 18 décembre 2013 modifie l’appellation de notre médaille qui devient la Médaille de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif.
2014 Le 25 mai 2014, lors de l’assemblée générale extraordinaire et suite au décret du 18 décembre, l’appellation de notre Fédération devient : Fédération Française des Médaillés de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif (FFMJSEA).

Du Comité Départemental

Le Comité départemental du Jura des Médaillés de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement Associatif (sigle CDMJSEA 39) est une Association régie par la loi du ler juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 qui exerce sa compétence par délégation de la Fédération française des Médaillés de la Jeunesse, association reconnue d'utilité publique en 1958.
Il a été déclaré à la Préfecture du Jura sous le numéro SY 39 100 165 et publiê au J.O. du 21 décembre l913.
Son siège social se situe à DOLE (39) 38 boulevard Wilson.
Le comité départemental du Jura se compose de membres actifs titulaires de la licence de la Fédération française des médaillés de la jeunesse et des sports et de l'engagement associatif
Il peut eomprendre également des Membres d'honneur et honoraires ainsi que des membres associés( physiques ou moraux).
Il est administré par un conseil d'administration de vingt membres. Il a pour but :
  • De promouvoir le sport et le bénévolat
  • De regrouper les personnes titulaires d'une distinetion officielle (Médaille ou Lettre de Félicitation) décernée par Ie Ministre des Sports
  • De maintenir et de développer entre elles des liens de solidarité et d'amitié
  • D'organiser l'entraide et l'assistance principalement en faveur des licenciés, ainsi que d'accompagner les sportifs dans leur reconversion
  • De faire pratiquer le sport au plus grand nombre, de susciter un bénévolat au service des sports, dans l'esprit le plus large, le plus ouvert, de participer << à la promotion des qualités physiques et morales constituant le fondement des actualités sportives >»
  • D'organiser des rencontres sportives et des compétitions entre les diverses sections départementales ainsi que dans le cadre de rencontres régionales.
  • D'intervenir auprès des pouvoirs publics et des organismes sportifs, socio-éducatifs et des mouvements d'éducation populaire pour appuyer toute action et tout projet en faveur de la jeunesse
  • De soutenir toute action pour la valorisation du bénévolat menée dans les mouvements associatifs de la jeunesse et des sports.
  • Les Présidents :
  • de 1973 à 1984 René JENOUDET Percepteur -Maire Adjoint-Arbois
  • de 1985 à 1988 Paul CRAGUE Directeur Hôpital Arbois
  • de 1989 à 1996 Jean GALLIOZ Inspecteur Divisionnaire H. SNCF
  • de l997 à 2009 Michel LAME CHS Saint-Ylie - Monnières
  • de l997 à 2009 PierreTALAGRAND Maire-Adjoint Dole
  • de 2011 à ce jour : Jean GALLIOZ Dole
  • Pourquoi adhérer au CDMJSEA ?

    Un bénévole qu'il soit issu du monde sportif, associatif, socio-culturel, de l'éducation populaire, recevant une médaille de la Jeunesse, des Sports et de I'Engagement Associatif, est pour lui un témoignage de la reconnaissance de la Nation mais qui n'est pas une fin en soi.
    Au contraire, les mérites qui lui ont valu cette distinction, sont un signe fort d'un engagement sportif et associatif.C'est pourquoi,il est intéressant de voir se regrouper les personnes honorées au sein d'un Comité départemental afin de donner plus de force à l'action pour valoriser le bénévolat et soutenir la cause des jeunes dans le mande associatif .
    L'adhésion à la Fédération française des Médaillés de [a Jeunesse,des Sports et de l'Engagement Associatif par le biais d'un Comité départemental et d'une licence fait émerger quatre critères qui induisent une première réflexion :
  • adhérer est un signe de reconnaissance pour tous
  • adhérer c'est ne pas oublier les jeunes et les seniors
  • adhérer c'est reconnaître les valeurs de la FFMJSEA que sont l'amitié et la solidarité,
  • la générosité et la tolérance existent réellement.
  • adhérer c'est faire reconnaître la valeur du bénévolat sportif et associatif.
  • Bien sûr, faut il se poser la question payer une cotisation; pourquoi ? Cela sera notre seconde réflexion
     
  • parce que le monde dans lequel nous vivons est celui de la communication où il faut échanger et assurer I'information. Tout cela ne peut se faire que grâce à des supports que sont internet,l'informatique et les photocopies,les timbres et les fournitures de bureau etc ...
  • parce que les challenges,trophées et les actions qui sont menées représentent des frais
  • parce que l'aide aux anciens qui se sentent si seuls ne doit pas s'interrompre
  • parce que l'aide aux jeunes au niveau des projets personnels est quasi quotidienne
  • Certes cette énumération est loin d'être exhaustive mais donne un aperçu de l'impérieuse nécessité d'adhérer pour soutenir l'action et les objectifs de la FFMJSEA.

    CE QUE VOUS PROPOSE le CDMJSEA
     
  • Appartenir à une fédération reconnue d'utilité publique dont les actions sont dirigées vers le Mouvement Jeunesse, Sport et Engagement Associatif
  • Trouver des liens d'amitié et solidarité par des rencontres actives
  • De veiller à ce que tous ceux qui ont bien servi la cause de la Jeunesse des Sports et de l' Engagement Associatif soient justement reconnus et récompensés (Parrainage du postulant). Suivi du parcours du bénévole de la Lettre de Félicitation à la Médaille d'Or de la Jeunesse,des Sports
  • De recevoir la Revue nationale trimestrielle << Le Médaillé de la Jeunesse et des Sports. <<
  • De recevoir le flash semestriel « Le Médaillé sportif 39 »
  • D'obtenir une attestation pour déduction fiscale (66%) concernant la cotisation
  • De bénéficier d'une assurance MAIF
  • Organiser des manifestations visant à récompenser le bénévolat (Trophées jurassiens et Hommage rendu aux bénévoles lors de la Journée mondiale du Bénévolat.)
  • Aider les médaillés en difficulté dans le cadre d'une action sociale (veufs et veuves - aide administrative, visite aux malades - etc.....)
  • Proposer à la Préfecture (DDCSPP) des personnes pour l'obtention de le La Lettre de Félicitation, Médailles de la Jeunesse des Sports et de l'Engagement Associatif
  • Participer à la Commission préfectorale d'attribution de la Médaille de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement Associatif.
  • Nous sommes là tous ensemble pour aider à valoriser le bénévolat.

  • Soyez Chers Adhérents, nos partenaires permanents sur le terrain où se cultive l'action des bénévoles.

    Jean Gallioz